Au monument des "Marrons de la Liberté", plusieurs hommages à toutes les personnes mises en esclavage de la Guyane
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
COMMEMORATION DU 10 JUIN

Au monument des "Marrons de la Liberté", plusieurs hommages à toutes les personnes mises en esclavage de la Guyane

Jade Letard-Methon (j.letard-methon@agmedias.fr)
Des sympathisants et membres du MDES et du MIR ont rendu hommage à tous les ancêtres africains déportés sur le sol guyanais pendant la période esclavagiste.
Des sympathisants et membres du MDES et du MIR ont rendu hommage à tous les ancêtres africains déportés sur le sol guyanais pendant la période esclavagiste. • DR

Passage obligé et non moins remarqué. Le monument commémoratif des " Marrons de la Liberté", à Rémire-Montjoly,  a été décoré de plusieurs gerbes de fleurs, en ce jour du souvenir de la déclaration d'abolition de l'esclavage, par les autorités locales ainsi que les élus. Des membres et proches du MIR ont aussi présenté leurs respects aux ancêtres africains qui ont subi, plusieurs siècles durant, l'esclavage sur le territoire.

Notes de tambour, gerbes de fleurs et libations. C'est de cette façon que la journée commémorative de l'abolition de l'esclavage en Guyane a été célébrée aux pieds du monument des "Marrons de la Liberté", situé au coeur du rond-point Adelaïde-Tablon de Rémire-Montjoly. Les officiels, sur invitation de la CTG, ont d'abord investi les lieux pour y déposer des gerbes de fleurs fraîches et pour s'y reccueillir en mémoire des milliers d'esclaves déportés en Guyane pour servir en tant que maillons centraux du commerce triangulaire.