Tempête tropicale Bret : la Martinique placée en alerte rouge cyclonique à partir de ce midi

LiveTempête tropicale Bret : la Martinique placée en alerte rouge cyclonique à partir de ce midi

Antoine Irrien et Margot Hinry

Le renforcement de la tempête tropicale Bret pendant la nuit du 21 au 22 juin a conduit le préfet de la Martinique a réagir. Il a réuni, ce jeudi matin, à 6 h 30, les services de l’État et Météo-France. Compte tenu de l’évolution de la situation, le préfet place la Martinique en alerte cyclonique rouge. Cette décision prend effet à compter de 12 h.

LIVE. Le point à 12 h 30, ce jeudi 22 juin

- La tempête Bret se rapproche. 

-Selon le bulletin de suivi de Météo France Martinique à 12h06, nous passons officiellement au niveau de vigilance rouge cyclone. La fin de l'évènement est estimée à vendredi en fin de journée. Selon les prévisions, BRET maintient son déplacement vers l'ouest. Le centre de BRET devrait passer entre le sud de la Martinique et Sainte-Lucie, entre la fin de cet après-midi et la première partie de nuit prochaine. Dans cette configuration, notre île se situe dans la zone de vent fort. En conséquence, l'état de la mer continue de se dégrader.

Au pic de l’évènement, les creux moyens peuvent atteindre 4 à 5 m au littoral Atlantique. Des forts déferlements et des submersions localisées peuvent être observés, en particulier entre le Vauclin et les Salines. Entre les Salines et le Cap Salomon, les vagues pourront atteindre 1m à 1m50 sur le littoral. Des déferlements inhabituels pourront être observés. Les vagues pourront atteindre localement 6 m dans le canal de la Dominique, et jusqu'à environ 7 m dans le canal de Sainte-Lucie. Le vent se renforce significativement en fin d'après-midi.

Au pic de l’évènement, le vent moyen souffle entre 60 et 70 km/h sur la moitié nord de notre île, et entre 70 et 90 km/h en moyenne sur la moitié sud. Les rafales peuvent atteindre 100 à 120 km/h et localement 150 km/h sur les zones les plus exposées. Les premiers passages fortement pluvieux sont attendus en cours d'après-midi. Sur la durée de l’évènement, les cumuls de pluies peuvent atteindre 120 à 150 mm, localement 200 mm. Le phénomène semble passer relativement rapidement et l'amélioration progressive est attendue à partir de la matinée de demain, vendredi.

L’aéroport Martinique Aimé-Césaire a fermé à midi. Un vol Air France (AF842) à destination de Fort-de-France a du faire demi-tour vers Orly. Il était parti à 12h40 heure de l'hexagone et devait atterrir à 15h20 heure locale.

- Martinique Transport : derniers départs des bus entre 11h15 et 11h30, à midi il n'y aura plus aucun bus circulant sur le réseau. Les transports reprendront une circulation normale demain vendredi "en fonction de l'état du réseau".

L'enterrement du vigile de l'Oasis aurait été reporté à samedi, en raison des perturbations liées à la tempête tropicale Bret.

-Les abris de Fort-de-France et leurs programmations ont été annoncés : 

  • L'école Jean-Baptiste Rouam Sim des Terres Sainville sera un abris toute la journée. Les référents élus sont R. Seminor et C. Michalon. Le numéro du référent gardien de l'école est le 0696 858980, celui de la présidente du conseil citoyen, Karine Dufond est le 0696229573. 
  • L'école Baie des tourelles pour Volga plage et Pointe des carrières sera ouverte en tant qu'abris. Les référents élus sont Jean Marc alexandre
    Référent Anicet Soquet 0696330238

LIVE. Le point à 10 h 30, ce jeudi 22 juin

- La tempête Bret se rapproche.

-  La plateforme régionale d’oncologie de Martinique (GIP PROM) informe les usagers de soins ainsi que leurs proches qu’en raison des perturbations météorologiques en cours, les programmes de soins ont été décalés dans les différentes filières de prise en charge.  "Le GIP PROM travaille aux côtés des établissements de santé pour que toutes les mesures nécessaires pour minimiser les inconvénients causées par cette situation soient prises", indique la plateforme, dans un communiqué.

Cette denière demande notamment à tous les patients pris en charge dans un établissement de santé à suivre attentivement les instructions et recommandations émises par l’établissement et/ou leur médecin référent.

La cellule de suivi des parcours de patients demeure fonctionnel par téléphone au 0696 05 46 25. "Vous pouvez appeler cette cellule de suivi pour obtenir des renseignements sur les dispositions prises et recevoir une aide pour réajuster votre parcours de soins ou reprogrammer vos rendez- vous si nécessaire. Notre équipe infirmière de coordination est là pour vous accompagner et répondre à toutes vos questions. Nous souhaitons rappeler aux patients de suivre scrupuleusement les instructions données par les autorités compétentes durant ces perturbations météorologiques attendues. Nous encourageons vivement nos patients à éviter tout déplacement afin de garantir leur sécurité. En cas d'urgence médicale, nous vous invitons à joindre le Samu en composant le 15."

Pour faire face à cette situation exceptionnelle, une cellule de crise a été activée par le directeur du GIP PROM, en collaboration avec les acteurs concernés, tant hospitaliers que de ville. 

LIVE. Le point à 9 h 30, ce jeudi 22 juin

- Selon nos dernières informations, les transports du réseau SudLib pourrait arrêter les rotations de ses bus à partir de 11 h. La Société Aéroport Martinique Aimé-Césaire (Samac), pour sa part, s'est réunie et devrait bientôt annoncer la fermeture de l'aéroport.

- La Poste vient d'informer qu'à l’approche du système météorologique, l’ensemble de ses activités sera mis à l’arrêt à 10 h 30, dont la distribution à domicile par le facteur et l'accueil dans les bureaux de poste. Les heures d’ouverture de tous les bureaux restent disponibles sur l'application mobile et sur laposte.fr.

- Le pôle universitaire régional de Martinique a également annoncé la fermeture des campus de Schœlcher et de Fort-de-France. Ces derniers seront fermés à tout public et à tout personnel, jusqu’à nouvel ordre. 

 

LIVE. Le point à 7 h 30, ce jeudi 22 juin

- Le renforcement de la tempête tropicale Bret pendant la nuit du 21 au 22 juin a conduit le préfet de la Martinique a réuni ce jeudi matin, à 6 h 30, les services de l’État et Météo-France. Compte tenu de l’évolution de la situation, le préfet place la Martinique en alerte cyclonique rouge. Cette décision prend effet à compter de 12 h.

Un prochain point sera établi à 12 h. 

LIVE. Le point à 6 h 30, ce jeudi 22 juin

- Le dernier bulletin de Météo-France est tombé entre 5 h et 6 h. Actuellement il y a deux phénomènes cycloniques en cours sur l'océan Atlantique : la forte tempête tropicale Bret et la dépression tropicale n°4.

- À 5 h, ce jeudi 22 juin, le centre de Bret se situe à environ 300 km à l'est de la Barbade. La tempête tropicale se déplace vers l'ouest, à une vitesse estimée de 24 km/h (elle baisse encore). Elle génère des vents moyens de 110 km/h avec des rafales à 140 km/h.
La présence d'un large anticyclone sur le centre de l'océan Atlantique la force à maintenir son déplacement vers l'ouest au cours des prochains jours. La température de surface de l'océan Atlantique, anormalement élevée, favorise le maintien de Bret en tempête tropicale forte au cours des prochaines 24 heures.
Le système devrait traverser l'arc des Petites Antilles entre la fin d'après-­midi, ce jeudi 22 juin et cette nuit. 
Même s'il demeure une incertitude sur la trajectoire exacte du phénomène, le scénario le plus probable fait passer Bret entre la Martinique et Sainte-Lucie. 


Une fois que le centre du phénomène sera passé en mer des Caraïbes, la tempête devrait s'affaiblir rapidement.

- L'onde tropicale n°12 s'est structurée au cours de la nuit : elle est désormais classée en tant que dépression tropicale n°4 (DT n°4). La DT n°4 se situe à environ 2 000 km à l'est des Petites Antilles. A ce stade, la trajectoire privilégiée l'a fait passer au large de l'Arc Antillais, sans menace directe pour nos territoires.

LIVE. Le point à 19 h 30, ce mercredi 21 juin

Établissements scolaires, transports ou encore centres administratifs et hospitaliers, la tempête tropicale Bret provoque son lot de restrictions et de fermetures, ce jeudi. En attendant d'en savoir un peu plus sur l'ampleur du phénomène, les éléments d'informations concernant la journée de vendredi ne sont pas encore connues. 

- Le CHUM a pris des dispositions relatives au passage à niveau d’alerte orange. La Direction de l'hôpital de la Martinique informe la population. Pour la journée de ce jeudi 22 juin : annulation des hospitalisations de jour, annulation des consultations. Les usagers concernés sont priés de bien vouloir recontacter les secrétariats afin de reprogrammer leur rendez-vous. "Le Directeur général vous prie de bien vouloir l’excuser de la gêne occasionnée et vous invite à respecter ces mesures compte-tenu de la situation", indique le CHUM, dans un communiqué.

- La préfecture a annoncé, en début de soirée, que la partie nord la plus active du phénomène devrait toucher la partie sud de la Martinique à partir de jeudi, à 12 h. Le report des examens à la semaine prochaine pourrai avoir lieu. La confirmation sera effective lors du passage en orange par la rectrice d’académie. Le passage en vigilance rouge cyclone pourrai être annoncée ce jeudi après-midi.

- Les rassemblements pour la Fête de la musique sont maintenus jusqu’à 3 heures du matin. 
Toutes les manifestations prévues ce jeudi seront annulées.

- À l'aéroport, la piste sera fermée à partir du moment où les vents dépasseront les 100 km/h
Tous les vols seront détournés vers la Guadeloupe à partir de 17 h, ce jeudi. Un point sera effectué à ce sujet avec Pole Caraïbe.

- Au grand port, tous les navires de commerce devraient appareiller ce soir. Tous les autres resteront en attente à proximité de la Guadeloupe. Selon la direction de la mer, tous les bateaux seront détournés vers la Guadeloupe si nous passons en rouge cyclone.

- De son côté, la CTM a annoncé que tous les maitres d’œuvres ont eu comme directive de préparer l’arrivée du phénomène. Toutes les grues seront abaissées et la mise hors d’eau du reste du matériel.

- Chez Odyssi, la celluse de crise est activée, le remplissage des réservoirs est à son maximum

- Point SME : cellule de crise activée, remplissage des réservoirs au maximum, replis des véhicules du site de Petit-Bourg vers Le Lamentin, car la zone est inondable. Même situation de crise à la Saur depuis ce matin. EDF est également en cellule de crise, tout comme Orange. Les pompiers positionnenet du matériel supplémentaire sur les communes à fort risque d'inondation (Rivière-Pilote, Rivière-Salée et Le François). 

- Gendarmerie : positionnement d’un véhicule blindé en cas d'évacuation de la brigade de Trinité

- À 17 h, ce mercredi, la distance qui sépare notre île du centre du phénomène cyclonique est de 780 km. Ce dernier se déplace vers l'ouest à 24 km/h. La pression au centre est mesurée à 1000 hPA. Le vent maximal sur 1 mn est de 55 noeuds, soit 100 km/h, avec des rafales poussant jusqu'à 65 noeuds (120 km/h). Bret maintient son déplacement vers l'ouest. À ce stade, la zone la plus probable de passage du centre du phénomène se situe entre la Martinique et Saint-Vincent. Dans cette configuration, notre île se situe dans la zone de vent fort. La fenêtre de passage du centre est comprise entre jeudi en fin d'après-midi et la nuit de jeudi à vendredi.

Jusqu'à 6 m de creux dans le canal de Sainte-Lucie

En conséquence, l'état de la mer commence à se dégrader en fin de nuit, de mercredi à jeudi. Au pic de l'évènement, les creux moyens peuvent atteindre 3 à 4 m, localement 5 m à la façade Atlantique et dans le canal de la Dominique, et jusqu'à environ 6 m dans le canal de Sainte-Lucie. Le vent va commencer à se renforcer à partir de jeudi après-midi. Au pic de l'évènement, le vent moyen souffle entre 60 et 70 km/h sur la moitié nord de notre île, et entre 70 et 90 km/h en moyenne sur la moitié sud. Les rafales peuvent atteindre 100 à 120 km/h et localement 150 km/h sur les zones les plus exposees.

Les premiers passages fortement pluvieux sont attendus jeudi en fin d'après-midi. Sur la duree de l'évènement, les cumuls de pluies peuvent atteindre 120 à 150 mm, localement 200 mm. Le phénomène semble passer relativement rapidement et l'amélioration progressive est attendue à partir de la matinee de vendredi.

 La préfecture rappelle les règles

Des mesures individuelles de comportement ont été préconisées par la préfecture. Cette dernière indique que la vigilance est passée en orange cyclone. Elle explique qu'il faut se tenir informé de l'évolution du phénomène, en consultant régulièrement les bulletins de Méteo-France et appliquer les consignes des autorités.

Les consignes sont les suivantes : "préparez votre habitation (protection des ouvertures, mise à l'abri des objets, démontage des installations susceptibles d'être emportées) ; mettez hors d'eau les objets susceptibles d'être touches par une inondation ; le cas échéant, protégez vos embarcations nautiques par une mise à terre ou une mise à l'abri ; organisez votre stockage de nourriture et matériel divers ; portez une attention aux denrées périssables stockées dans votre congélateur (perte en cas de coupure prolongée de l'électricité) ; protégez vos documents personnels et importants (papiers d'identité, carnet de vaccination, factures, certificats de garanties, etc.).