La Guyane est-elle toujours un territoire français ?
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
OPINION

La Guyane est-elle toujours un territoire français ?

La question mérite d’être posée, si l’on se réfère à l’attitude et aux paroles de certains élus municipaux de Cayenne à l’occasion de la présence de récents réfugiés syriens au kiosque Léon-Gontran Damas, rue Schœlcher, dans des déclarations relayées par un live Facebook de Radio Péyi, le 15 juin.

Aors que le gros du contingent d’immigration illégale en Guyane est constitué par des migrants économiques haïtiens (90% de l’ensemble, fourchette basse), qui ne peuvent prétendre au statut de réfugiés, les élus locaux ont (sauf très récemment) concentré leurs actions et leurs propos ces derniers mois à l’encontre des « réels » demandeurs d’asile, qui peuvent tous juridiquement – selon les conventions internationales signées par la France – avoir le statut de réfugiés dans notre pays, département guyanais y compris.

Qui sont-ils ? Pour beaucoup des Syriens qui ont fui un pays en guerre, la répression politique, ou des Cubains, qui viennent incongrument nous rappeler que dans le paradis castriste des Caraïbes, il ne fait pas bon avoir une sexualité différente de la norme ou une pensée politique incorrecte. Et ce ne sont que quelques-uns des pays dictatoriaux pourvoyeurs de misère et de drame.

Oui, quoiqu’en...