Il est temps que le Père Pedro reçoive le Prix Nobel de la Paix
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
OPINIONS

Il est temps que le Père Pedro reçoive le Prix Nobel de la Paix

Gilles DJEYRAMANE

A 70 ans passés, ce prêtre aura consacré près d’un demi-siècle de sa vie aux démunis de Madagascar. Alors que de nombreux noms sont évoqués pour le futur Prix Nobel de la Paix, nous serions inspirés d’observer cet homme qui redonne espoir aux plus pauvres et nous rappelle que le combat contre les injustices notamment économiques et sociales doit être permanent.

Le Père Pedro Oteka, religieux argentin œuvre pour les plus démunis à Madagascar. Présent dans le pays dès les années 1970, c’est en 1989, qu’il fonde avec ses amis malgaches une association dont le nom Akamasoa -les bons amis en malgache. Son objectif ; lutter contre la pauvreté et l’indifférence de trois axes : un toit, un travail et une éducation. Ce sont un demi-million de malgaches qui ont bénéficié d’une aide en trois décennies et plus de 3 000 maisons qui ont été construites. Aujourd’hui, près de 25 000 personnes vivent dans les villages de l’association. Chacun de ces villages comporte des écoles, un dispensaire et des lieux de travail.
Madagascar, une île aux ressources humaines...