Revue d'effectif des candidats de la première circonscription
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Législatives 2022

Revue d'effectif des candidats de la première circonscription

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr

Les élections législatives débutent, samedi dès 8 heures par le premier tour où s'affrontent dix-huit candidats dans la première circonscription. Avec autant de prétendants, difficile de faire son choix. France-Guyane vous donne un aperçu express de tous les prétendants de celle-ci.

Un électeur dans l'isoloir - Emil Helms (Ritzau Scanpix/AFP)

© DR

© DR

© archives

© G. Guitteau

© DR

© DR

© DR

© G. Guitteau

© D.R.

© D.R.

© AG

© G. Guitteau

© G. Guitteau

© G. Guitteau

© DR

© DR

© Archives

© DR

• DR
Jessika Delar-René
Nuance : Divers gauche
Son métier : Cheffe d'entreprise spécialisée dans la gestion de projets,
Son slogan : Résilience
Sa priorité : L'éducation
Ses phrases : “Lorsque la France éternue, la Guyane à la grippe” ; “Ce système fondé sur des principes de conquêtes, de domination par la ruse ou par la force. Cette pensée vielle du 18ème siècle, trop fortement présente localement, limite l’épanouissement de notre société.”
Point fort : Un discours unique, une fraîcheur
Point faible : Une candidature tardive pour une personne inconnue de l'opinion publique.

• DR
Thibault Lechat-Vega
Nuance : Divers gauche
Son métier : Sans emploi, 3e vice-président de la CTG délégué à l'Europe, affaires institutionnelles, égalité et relations avec les Guyanais de l’extérieur.
Son slogan : Réussir la Guyane
Sa priorité : Le pillage des ressources de la Guyane, 500 millions d'euros qui partent chaque année estime-t-il.
Ses phrases : “On entend beaucoup la notion de «reconquête territoriale» dans le débat national. Et bien il faut des zones de reconquête territoriale pour chasser les orpailleurs illégaux. Idem pour la pêche illégale. ” “L’évolution du cadre statutaire doit donc nous permettre un assouplissement normatif, voir de créer de la norme à l’échelon local.”
Point fort : Connaissance des arcanes du Palais Bourbon
Point faible : Après neuf ans dans l'ombre de Gabriel Serville, les gens découvrent un trentenaire ambitieux et qui sort assez vite la sulfateuse.

• archives
Yvane Goua
Nuance : régionaliste
Son métier : Ancienne manager et responsable d'agence, elle est employée en tant que responsable et directrice de projets par l'association Trop'Violans
Son slogan : Déterminé et engagé pour la Guyane A Ansam nou ké rivé
Sa priorité : Le respect des Accords de Guyane
Ses phrases :”La Guyane est malmenée, son développement mis sous cloche.” “Nous n'avons eu de cesse de nous battre pour redonner à la Guyane : dignité, fierté et respect.”
Point fort : Icône de la résistance aux décisions gouvernementales et préfectorales. Femme djok.
Point faible : Une tendance au “show-off”, au “dièz”. Transition délicate entre les mouvements sociaux anti-système et une élection pour siéger dans les ors de la République.

• G. Guitteau
Yari Contout
Nuance : DVG
Son métier : Technicien à la CTG
Son slogan : La Guyane avant tout
Sa priorité : La lutte contre les salaires indigents et la pauvreté
Ses phrases : “Le mot d'ordre est de redonner de l'autorité aux parents et au corps éducatif.”
“La Guyane a besoin de grandir, nous avons besoin d'accueillir du monde et de nous développer. “
Point fort : Connu sur l'île de Cayenne pour sa bonhommie, son amour du foot et son expérience syndicaliste.
Point faible : Malgré quelques campagnes électorales, plutôt dans l'ombre, il reste inconnu du grand public.

• DR
Line Létard
Nuance : régionaliste pour la préfecture, Walwari pour Le Monde
Son métier : Professeur d'anglais
Son slogan : Pour faire gagner la Guyane
Sa priorité : Les urgences économiques sociales et environnementales : le pouvoir d'achat.
Ses phrases : “Le législateur sait que lorsqu'un peuple enseigne à ses enfants ce qu'il est, il devient conscient donc dangereux.” “J'ai des idées de gauche, je les assume avec force.”
Point fort : Le verbe, la connaissance des dossiers
Point faible : Une image d'intellectuelle qui lui colle à la peau tout comme son agressivité dans les débats. Les joutes verbales lors des conseils municipaux de Kourou sont rentrées dans la légende.

• DR
Emmanuel Félissaint
Nuance : DVG
Son métier : Enseignant puis directeur de communication dans la fonction territoriale
Son slogan : Exigeons plus pour la Guyane
Sa priorité : L'application des Accords de Guyane surtout dans la santé et l'éducation et la rétrocession du foncier.
Ses phrases : “La politique c’est une question de courage. Quand on sait qu’on peut apporter quelque chose on doit le faire. Je ne vais pas attendre cinq ans.””Plus que jamais il nous faut exiger plus pour notre territoire : plus de respect, plus de justice et plus d'égalité de traitement.”
Point fort : Excellent communicant. Une campagne longue, dynamique et mobile.
Point faible : De retour en Guyane depuis novembre. Inconnu de l'opinion publique.

• DR
Rolande Chalco-Lefay
Nuance : DVG
Son métier : Ancienne enseignante, cheffe d'entreprise dans l'automobile
Son slogan : Ma priorité, c'est vous
Sa priorité : Relancer le développement économique par le biais des secteurs vitaux en déclin tel que l’agriculture, la pêche, le commerce, le tourisme, l’industrie et l’artisanat.
Ses phrases :”Avec moi, nous allons permettre à la culture de se lever.“”Ce n'est pas l'argent qui va gagner mais le bulletin de vote. Celui-là, il vaut de l'or. J'ai rien à vous donner. Je suis seulement là pour sauver la Guyane et l'avenir de vos enfants et défier le gouvernement.”
Point fort : Madame culture de l'ancienne majorité. Elle est donc connue de tous. Son réseau.
Point faible : Ses prises de parole qui manque... d'envolée.

• G. Guitteau

Joëlle Prévôt-Madère
Nuance : Divers
Son métier : Cheffe d'entreprise dans le transport
Son slogan : Agissons !
Sa priorité : Le pouvoir d'achat
Ses phrases : “Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais.”
“Le problème de la Guyane réside dans les normes européennes.”
Point fort : Expérience, plus de dix ans au Cese (Conseil Économique Social et Environnemental), lutte contre le prix de l'essence, un réseau d'électeurs solides.
Point faible : Deux défaites lors des deux derniers scrutins. Une campagne qui a manqué de visibilité et de dynamisme.

• D.R.
Rudy Stéphenson
Nuance : DVG
Son métier : Chef d'entreprise essentiellement dans les stratégies de communication.
Son slogan : Osons franchir les limites !
Sa priorité : Mettre fin aux limites de la loi française
Ses phrases : “Nous sommes en Guyane des « occupants sans terre ». Nous sommes la seule région où l’État est propriétaire de 96,6% du foncier. “
“De quoi parle-t-on quand on parle de la Guyane ? D’une puissance que l’État reconnait, protège et met sous cloche depuis des années.

Point fort : Connaissance des arcanes du pouvoir, du monde des lobbies qu'il pratique depuis vingt ans. Parenté prestigieuse.
Point faible : Assez isolé, sans mouvement derrière lui. Image d'un intellectuel adonné aux techniques de communication.

• D.R.
Jérôme Harbourg
Nuance : Rassemblement national
Son métier : Ancien étudiant en droit, chef d'entreprise
Son slogan : La seule opposition à Macron
Sa priorité : La baisse des prix et rétablir l'ordre et la sécurité
Sa phrase : “Ma première résolution est de dire aux élus que l’évolution statutaire n’est pas une priorité.”
Point fort : Ose tout
Point faible : Sa dernière élection à Iracoubo et sa mise en examen qui en découle. Un manque d'expérience criant.

• AG
Christophe Madère
Nuance : DVG
Son métier : Professeur de technologie
Son slogan : Votre voix pour un changement
Sa priorité : La jeunesse et l'égalité des chances
Ses phrases : “Il faut renforcer la frontière, et en même temps, il faut accueillir dignement ceux qui arrivent.” “Trouvons la formule qui fera que ce Péyi vivra mieux, sans pour autant modifier trop profondément les liens qui nous unissent à l'Hexagone.”
Point fort : Son engagement associatif et syndical. Sa remplaçante Ruth Briquet-Joséphine, ancien miss Guyane 2017, une notoriété due autant à son statut de miss que d'étudiante en finances brillante.
Point faible : Isolé. Un début de campagne raté entre son exclusion du Parti socialiste guyanais et un quiproquo lors de la primaire de Guyane Rassemblement.

• G. Guitteau
Jean-Victor Castor
Nuance : Régionaliste
Son métier : Responsable dans une grande entreprise de BTP
Son Slogan : C'est le moment
Sa priorité : Obtenir l'ensemble du foncier détenu par l'Etat
Ses phrases : “L'autonomie et le foncier sont les deux piliers du développement de la Guyane. Nous devons obtenir la gestion de nos ressources primaires, celles de notre sous-sol”. “On a cinq ans pour réussir à créer le rapport de force nécessaire à ce qu'on puisse récupérer les terres que la France s'est accaparée illégalement et illégitimement”
Point fort : Une campagne digitale 3.0 dynamique. Un engagement de plus de trente ans sans jamais dévier d'un iota sur des thèmes qui ont le vent en poupe.
Point faible : Une image de radicalité qui lui colle à la peau depuis son arrestation lors des manifestations de 1996. Le tabou de l'indépendance chez certains électeurs même s'il ne l'a évoquée qu'une fois lors de la campagne.


• G. Guitteau
Mylène Mathieu
Nuance : DVG
Son métier : Infirmière libérale
Son slogan : Agir pour la Guyane
Sa priorité : La conclusion et l'application du projet Guyane qui porte l'autonomie du territoire.
Ses phrases :”La Guyane est une terre bénie qui a toujours accueilli dans son histoire. Il faut qu'on s'habitue à recevoir des migrants avec le dérèglement climatique. A charge de bien les accueillir.” “L'objectif c'est, in fine, d'adapter des lois hexagonales à nos réalités ou créer des lois pour notre territoire.”
Point fort : Une femme Djok qui sait écouter et faire consensus. Elle s'est battue contre les décisions gouvernementales lors de la crise sanitaire et avant contre l'ancienne majorité territoriale en tant qu'élu d'opposition.
Point faible : Pas de mouvement derrière elle. Une candidature tardive.

• DR

Myrtha Cattier
Nuance : DVG
Son métier : Principal de collège
Son slogan : Le choix des possibles
Sa priorité : La jeunesse (éducation et création d'emplois)
Ses phrases : “Nous sommes sur un territoire sud-américain avec des réalités sud-américaines qui pour moi ne sont pas prises en compte par l’État.””Notre territoire a besoin de courage et d’audace pour faire en sorte qu’il compte véritablement parmi les territoires d’Outre-mer. Ce n’est pas possible de continuer à subir cette indifférence de l’État. La politique de la main tendue, ça suffit.”
Point fort : Sa fonction lui permet d'être connue du plus grand nombre. Ancienne élue territoriale d'opposition, élue municipale dans la majorité à Cayenne, elle a de l'expérience. Elle est connue pour défendre vertement les causes qui lui tiennent à coeur.
Point faible : Un message nouveau qui oscille entre des idéaux de gauche et une appréhension très stricte de l'immigration. Une campagne qui a manqué de visibilité et de dynamisme.


• G. Guitteau
Alix Madeleine
Nuance : Divers centre
Son métier : chef d'entreprise
Son slogan : Une Nouvelle Génération pour Changer d'Horizon
Sa priorité : La sécurité
Ses phrases :”Il faudra dire à l’État que les accords de Guyane sont caducs. Les engagements sur un milliard sont insuffisants, et ils ne sont même pas respectés.” ”On doit enfin pouvoir exploiter pleinement nos richesses, notamment les mines d’or, et le pétrole.”
Point fort : Une certaine fougue. Il a ouvert au monde politique, un population qui n'en avait pas l'habitude. Des mentors en politique de qualité : son grand-père, son père et l'avocate Hélène Sirder.
Point faible : La connaissance de l'ensemble des dossiers. Une image attaché au monde de la nuit.

• DR
Aurore Sagne
Nuance: DVG pour la préfecture Divers pour Le Monde
Son métier : cheffe d'entreprise, blogueuse
Son slogan : A nou mèm pou nou mèm
Sa priorité : Les violences faites aux femmes
Ses phrases : “L'immigration illégale doit être “détabouisé”. Il en découle trop de freins pour notre territoire. Cela ankylose nos communes. Cela crée de l'insécurité, de l'habitat insalubre, de l'encombrement dans nos écoles.”.
Point fort : Grande maîtrise de sa communication. Assume sa “grande gueule”. Une priorité politique peu reprise par les autres candidats.
Point faible : Une candidature tardive. Un discours politique difficilement discernable entre un placement politique à gauche et un discours sur l'immigration très dur qui l'a fait voter Marine Le Pen au second tour des présidentielles.

• DR
Philippe Bouba
Nuance : LFI
Son métier : Enseignant, docteur en histoire
Son slogan : Guyane, notre destin commun
Sa priorité : L'autonomie de la Guyane
Ses phrases : “Je serai le député des deux circonscriptions. L'or vert, l'or bleu, le pont qui fait le lien. Ici sur le pont du Larivot s'exprime notre programme.” “Le premier texte est conçu, pensé. Il faut réintégrer les soignants suspendus à cause du refus de l'obligation vaccinale.” (Sur Radio Peyi)
Point fort : Des militants derrière lui qui ont permis un tractage hors norme. Grande capacité de travail. Une communication ciselée avec des idées clairement établies. Il sait travailler en équipe et fédérer.
Point faible : Du mal à assumer ses contradictions, et faire face à des oppositions. Une appréciation des enjeux culturels guyanais récente.

• Archives
Boris Chong-Sit
Nuance : DVD pour la préfecture, DVC pour Le Monde
Son métier : Avocat
Son slogan : La voix de la Guyane
Sa priorité : Le rattrapage structurel et les dotations globales de fonctionnement
Ses phrases : “En 2010, la question posée était de savoir si on voulait un basculement entre l'article 73 et 74. Dans ce choix binaire nous n'étions pas préparé. Il s'agissait de mettre le toit avant la maison. Nous avions raison parce que personne ne veut de l'article 74, dix ans plus tard.”
Point fort : Connaissance des dossiers sur le bout des doigts. Connaissance des arcanes de la loi. Un calme olympien.
Point faible : Ses adversaires lui font porter le poids du bilan de dix ans de politique de Guyane Rassemblement. Les thèmes traditionnels de son camp n'ont plus le vent en poupe.