Anato, gran man capitaliste
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
UN NOM, UNE HISTOIRE

Anato, gran man capitaliste

Bernard MONTABO / Illustrations : Archives départementales de Guyane, Collections privées ] Archives France-Guyane

Sur la rive gauche de l’Awa, en cette fin de xixe siècle, les placers aurifères prospèrent. Ce sont les Bonis qui résident sur cette portion du contesté franco-hollandais. Anato en est le gran man.

 Anato, personnage « malin et avisé », voyant s’enrichir tout un peuple d’orpailleurs et de commerçants, les « placeriens » selon la terminologie d’alors, décida d’en profiter. Il institua donc une taxe sur tout ce que son peuple transportait pour le compte des place-riens. Le montant en était élevé, de 15 à 20 % des produits. Inutile de discuter, il fallait en passer par là ou ne pas passer du tout.

Anato se rendit vite compte que la fraude était généralisée. En effet,...