Quand la société oublie ses aînés
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Quand la société oublie ses aînés

R.F.
M. Patrick*, 79 ans, sur son lit médicalisé chez lui, à Cayenne (RF)
M. Patrick*, 79 ans, sur son lit médicalisé chez lui, à Cayenne (RF)

Sans famille, dans une vieille maison, à Cayenne, un homme de près de 80 ans est en fin de vie dans des conditions de grande précarité. L'association Santé, respect et droit pour tous tire la sonnette d'alarme.

Révolte de l'association Santé, respect et droit pour tous. « Nous avons été avertis par un agent EDF de la situation de ce monsieur âgé, seul et malade. Un agent est venu cette semaine couper l'électricité mais lorsqu'il a vu les conditions de M. Patrick (1), il n'a pas eu à coeur de le faire » , rapporte le président, Guy Frédéric.
La scène est en effet peu soutenable. Dans le quartier de la Mâtine, seuls une étagère et un grand lit d'hôpital ornent l'unique pièce du logement. Les odeurs d'urine en disent long sur les conditions de vie du propriétaire. Sur ce lit, M. Patrick, 79 ans, est branché à plusieurs appareils. Il ne parle plus. Son