Phinéra-Horth, porte-étendard du service militaire obligatoire
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Phinéra-Horth, porte-étendard du service militaire obligatoire

Karin SCHERHAG
Marie-Laure Phinéra-Horth lors d'une de ses tournées dans les quartiers. Ici au Faubourg l'Abri (photos d'archives & KS)
Marie-Laure Phinéra-Horth lors d'une de ses tournées dans les quartiers. Ici au Faubourg l'Abri (photos d'archives & KS)

Le maire de Cayenne a adressé une demande au président de la République pour le retour du service militaire obligatoire dans les Dom. L'armée constitue selon elle une réponse au chômage des jeunes et à la montée de la délinquance.

C'est un sujet que le maire de Cayenne avait plusieurs fois évoqué en « off » , dans le secret de son bureau. Confrontée quotidiennement à l'inactivité des jeunes et aux nombreux problèmes qui en découlent (consommation de drogue, d'alcool, violence, délits), Marie-Laure Phinéra-Horth lâchait parfois : « Il faudrait remettre en place le service militaire obligatoire. » La réflexion s'arrêtait là. Il y a quelques jours pourtant, l'édile a choisi d'adresser une demande officielle au président de la République, François Hollande, pour le retour du service militaire obligatoire dans les départements d'Outremer. Le déclic ? « Quand j'entends aux infos ces histoires de jeunes qui jouent aux mules, ça me fend le coeur, raconte le maire de Cayenne. Je vais dans les quartiers et je vois des groupes de jeunes à la dérive. Ils boivent de l'alcool, consomment des produits stupéfiants et se plaignent qu'on ne fait rien pour eux. Ils sont sortis du système scolaire et on sent qu'ils regrettent d'avoir fait les idiots à l'école. En tant que maire et mère, ça me fait mal. » Alors pour Ma