Colère aux Floralies
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
CAYENNE

Colère aux Floralies

R.F.
Une quinzaine de locataires des Floralies, réunis hier devant l'ascenseur en panne (RF)
Une quinzaine de locataires des Floralies, réunis hier devant l'ascenseur en panne (RF)

Les locataires de la seconde tour des Floralies se disent « écoeurés » par l'insalubrité de l'immeuble, la non-mise aux normes de leurs logements et les pannes d'ascenseurs, qui pourraient avoir contribué, selon eux, au décès d'une dame âgée vivant au 7e étage.

Un funeste fait-divers a mené une nouvelle fois les locataires de la tour des Floralies à monter au créneau. Dimanche, une femme de 76 ans, vivant seule au 7e étage, a été retrouvée morte chez elle (lire notre édition de lundi). Pour ses voisins, les conditions de vie dans l'immeuble n'y sont pas totalement étrangères. « C'était une dame âgée, fatiguée. Le dernier jour où on l'a vue, le jeudi, elle était déjà très fatiguée. Monter tous ces étages, vous imaginez! ? »