À Macouria, un front commun pour la sécurité
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

À Macouria, un front commun pour la sécurité

Devant les locaux communs regroupant entre autres, le poste commun gendarmerie-police municipale:
de gauche à droite, Farouk Amri, Blandine Bintoul, du CLSPD, Mylène Barrachèche, secrétaire, le brigadier
Patrick Séligny.
Devant les locaux communs regroupant entre autres, le poste commun gendarmerie-police municipale: de gauche à droite, Farouk Amri, Blandine Bintoul, du CLSPD, Mylène Barrachèche, secrétaire, le brigadier Patrick Séligny. • HESPELS

Regrouper gendarmes et policiers municipaux en un même local, c’est ce qui vient d'être réalisé à Soula, pour une meilleure sécurisation du quartier.

«Plus nous sommes proches de nos administrés, plus nous sommes entendus, écoutés et convaincants. » Une évidence criante pour Farouk Amri. Le directeur de la stratégie et du développement local (DSDL) de Macouria fait référence à la récente ouverture d’un service commun de gendarmerie et de police municipale dans le quartier de Soula, avenue Pripri.

« Cela