Muriel Briquet, une femme djok !

Muriel Briquet, une femme djok !

Christine GUICHARD
Muriel BRIQUET et Alain VALENTIN Président Fédération ASPT
Muriel Briquet
Muriel BRIQUET et Alain VALENTIN Président Fédération ASPT Muriel Briquet • CG

(EXTRAIT DE NOTRE HEBDO) Issue d’une famille engagée dans le milieu associatif et bénévole depuis l’âge de 14 ans, Muriel Briquet s’est prise de passion pour le badminton et s’est tourné tout naturellement vers l’ASPTT et l’univers de l’omnisport. Elle nous parle de son parcours, de ses nombreuses casquettes au sein du club et des problématiques liées au COVID.

Quel a été votre parcours pour être aujourd’hui impliquée dans le monde associatif et tout particulièrement à l’ASPTT ?
Je suis Guyanaise, née à Cayenne, il y a 47 ans. Je suis devenue bénévole dans le sport très rapidement depuis l’âge de 14 ans au Club Image où j’ai été formée au badminton Alain N’Guyen-Van-Danh. Ensuite durant mes années étudiantes, j’ai poursuivi en qualité de joueuse essentiellement dans le Club de Sarcelles (95), puis en Guyane à l’ASPTT - mon club formateur n’existant plus. A l’ASPTT, j’ai découvert l’univers omnisport, les réalités du sport en France et spécifiquement en Guyane, du point de vue d’un dirigeant.
Au sein de l’ASPTT, j’ai occupé toutes les fonctions de simple membre, bénévole occasionnelle, coach bénévole auprès...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger