Quatre chercheuses antillo-guyanaises lauréates du Prix Jeunes Talents L’Oréal-Unesco
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Quatre chercheuses antillo-guyanaises lauréates du Prix Jeunes Talents L’Oréal-Unesco

Rédaction web

Deux chercheuses de Martinique, une de Guyane et une de Saint-Martin figurent parmi les 35 candidates retenues pour leurs travaux et récompensées par le Prix Jeunes Talents L'Oréal-UNESCO pour les femmes et la science.

 La 14ème édition du Prix Jeunes Talents France L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science s’inscrit dans un contexte inédit : « la pandémie COVID-19 bouleverse en profondeur notre rapport au vivant, à la société, à l’innovation et à l’avenir », indique Alexandra Palt, la Directrice Générale de la Fondation L’Oréal.

Cette édition 2020 distingue 35 Jeunes Talents sélectionnées par un jury d’excellence parmi 700 candidatures. Différentes catégories sont distinguées : biologie, chimie-physique, ingéniérie, mathématiques et informatique, médecine et sciences de l’environnement et de la terre.

Originaires du monde entier, menant leurs recherches en France métropolitaine ou dans les Outre-Mer, ces doctorantes ou post-doctorantes sont engagées dans des champs aussi variés que la médecine, l’astronomie, la physique ou l’informatique.

Parmi les 35 jeunes femmes qui seront accompagnées financièrement : quatre viennent des Antilles et de la Guyane. Présentation de ces talents chercheuses, récompensées dans la catégorie « Science de l'environnement et de la terre » pour les trois premières et biologie, pour la dernière.
• Aurélie Boisnoir (Martinique) : « La Mer des Caraïbes sous bonne surveillance »