CTG : des indemnités « maximales »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

CTG : des indemnités « maximales »

A.S.-M.
À l'année, le total des indemnités des élus de la CTG s'élève à un peu plus de 1,2 millions d'euros. La loi prévoit qu'une partie des indemnités peut être « sucrée » en fonction de l'absentéisme en plénière, mais pas au delà de 20% (ASM)
À l'année, le total des indemnités des élus de la CTG s'élève à un peu plus de 1,2 millions d'euros. La loi prévoit qu'une partie des indemnités peut être « sucrée » en fonction de l'absentéisme en plénière, mais pas au delà de 20% (ASM)

Lundi, les conseillers territoriaux ont approuvé à l'unanimité leurs indemnités d'élus. Les taux votés sont les maximums prévus par la loi.

Rodolphe Alexandre percevra 5 512,13 euros en tant que président de la CTG. Cela correspond à 145% de « l'indice brut terminal de l'échelle indiciaire de la fonction publique » comme prévu par la loi, auquel il est ajouté une majoration de 15% « pour commune chef-lieu de canton » ! Les quinze vice-présidents toucheront, eux, 2 189,65 euros. Les six membres de la commission permanente qui n'ont pas de vice-présidence auront une indemnité mensuelle de 1 915,94 euros. Enfin, les vingt-neuf autres conseillers territoriaux percevront 1 824,71 euros.
Ces montants correspondent aux indemnités maximales prévues par la loi de 2011 relatives à la mise en place de la CTG (lire ci-contre). Le total des indemnités mensuelles versées aux élus de la CTG s'élève donc à 102 769,11 euros. À l'année, la somme dépasse le million d'euros : 1 233 229,39 euros.