Personne n'est venu réclamer Jimmy, 4 ans, abandonné mardi
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
CAYENNE

Personne n'est venu réclamer Jimmy, 4 ans, abandonné mardi

Sébastien ROSELÉ
Jimmy, 4 ans, a été abandonné mardi. Il a été découvert près d'un libre-service dans le quartier de Mango à Cayenne (DR)
Jimmy, 4 ans, a été abandonné mardi. Il a été découvert près d'un libre-service dans le quartier de Mango à Cayenne (DR)

Errant seul, un petit garçon a été confié à la police mardi. Depuis, les fonctionnaires recherchent désespérément ses parents.

Il est tout petit mais déjà le sort semble s'acharner sur lui. Jimmy, 4 ans, a été retrouvé tout seul, errant du côté du libre-service Huit à Huit dans le quartier de Mango (notre édition de mercredi). C'est un riverain, voyant l'enfant ainsi perdu, sans aucun adulte avec lui, qui l'a conduit au commissariat de Cayenne, vers 11 heures. Les policiers ont interrogé le petit garçon pour savoir où il habitait et qui étaient ses parents. L'enfant n'a pu donner que son prénom. Il était incapable de dire où il vivait, si ce n'est qu'il habitait « à sa maison » . Une formule attendrissante mais qui n'avançait pas du tout les enquêteurs. Ce n'est pas tout. Car outre l'abandon, l'enfant a dû rester au commissariat jusqu'au soir. Les services de l'aide sociale à l'enfance (ASE) sont restés injoignables jusqu'aux environs de 19 h 30, ce qui nous a été confirmé par deux sources. « Il est resté jusqu'au soir au commissariat.
Ce n'est pas la place d'un gamin » , s'émouvait un témoin. Mais on n'est pas encore au bout de nos surprises. Quand les policiers ont voulu interroger à nouveau l'enfant, qui avait fini par être placé dans une famille d'accueil, impossible de savoir où il était. L'ASE, toujours elle, était aux abonnées absentes.
Hier, Jimmy a enfin pu être interrogé par une policière. L'enfant a été un peu plus loquace. Il a expliqué que sa maman s'appelait « Roxane » et son père « Polipo » . Il a donné des numéros de téléphone. Il a aussi expliqué que sa mère s'était « fait bobo dans un accident » . Les policiers ont appelé les gendarmes et l'hôpital. Nulle trace de parents victimes d'accident de la route. Surtout, ce qui a surpris, c'est un geste de salut militaire qu'a répété l'enfant à maintes reprises.
« PERSONNE NE S'EN SOUCIE! »
Hier après-midi, les policiers sont allés avec Jimmy dans le quartier Mango, là où il a été découvert, pour tenter de lui faire retrouver le chemin de sa maison. « On a fait toutes les crèches, toutes les écoles de Mango, explique une source qui travaille sur l'affaire, pour voir si quelqu'un ne le connaîtrait pas. L'enfant était propre, ses chaussures n'étaient pas abîmées. Il était donc du quartier et n'a pas beaucoup marché quand il a été découvert. »
Le parquet a décidé de lancer un appel à témoin et souhaite que les parents soient retrouvés au plus vite (1). Le ministère public cherche aussi à en savoir plus sur ce riverain qui a conduit l'enfant au commissariat, mardi. En tout cas, cette affaire exaspère certains observateurs du dossier. « C'est incroyable que personne ne se soucie de cet enfant! »
(1) Toute personne ayant des informations sur l'enfant ou sa famille est priée d'appeler le 05 94 29 98 50.
(Sébastien Roselé)
(Sébastien Roselé)