Le préfet annonce la reprise des évacuations de squats "dès la fin de l'état d'urgence sanitaire"
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
GUYANE

Le préfet annonce la reprise des évacuations de squats "dès la fin de l'état d'urgence sanitaire"

Samir MATHIEU
Le préfet Marc Del Grande a visité le squat Bambou au cours d'une opération coordonnée gendarmerie-police et a annoncé auprès de France-Guyane, la reprise des évacuations dès la fin de l'état d'urgence sanitaire.
Le préfet Marc Del Grande a visité le squat Bambou au cours d'une opération coordonnée gendarmerie-police et a annoncé auprès de France-Guyane, la reprise des évacuations dès la fin de l'état d'urgence sanitaire. • SAMIR MATHIEU

Le préfet Marc del Grande a supervisé hier une opération opération anti-délinquance sur Macouria et Cayenne. Des contrôles ont eu lieu dans un premier temps au bourg de Tonate et à Soula puis au niveau du squat Bambou à Cayenne. C'est là que le préfet a annoncé à France-Guyane que "les évacuations de squats reprendront à la fin de l'état d'urgence sanitaire, soit après le 31 octobre".

La trêve liée à la crise du Covid va bientôt prendre fin. Le préfet Marc Del Grande a annoncé hier la reprise des évacuations de squats dès la fin de l'état d'urgence sanitaire. Cela se fera progressivement. Dans un premier temps, l'État évacuera des petits squats avant de s'attaquer à des squats plus importants dans un second temps. L'annonce a été faite alors que le préfet a visité hier le squat Bambou à Rémire-Montjoly(c'est juste à la limite avec Cayenne, la route séparant les deux communes). 
La feuille de route du préfet
Ce squat pose de nombreuses questions de sécurité depuis des années et nombre d'élus et militants avaient réclamé sa destruction. Cela n'est pas encore à l'ordre du jour a toutefois précisé le préfet, qui a détaillé sa feuille de route. Marc Del Grande a tout d'abord