Le droit d'asile fait peau neuve
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Le droit d'asile fait peau neuve

Kerwin ALCIDE
Les demandeurs ont désormais trois jours pour effectuer leurs démarches entre la préfecture et l'Ofii. Ils obtiendront une réponse à leur demande plus rapidement qu'avant (photos d'archives)
Les demandeurs ont désormais trois jours pour effectuer leurs démarches entre la préfecture et l'Ofii. Ils obtiendront une réponse à leur demande plus rapidement qu'avant (photos d'archives)

La réforme du droit d'asile qui vient d'être entérinée par l'Assemblée nationale vise à réduire la durée de la procédure. Désormais trois jours suffiront pour faire une demande d'asile.

Les députés ont adopté définitivement la semaine dernière la réforme du droit d'asile, il ne reste qu'à la mettre en musique. Ce texte comprend plusieurs grandes avancées parmi lesquelles le guichet unique qui doit être mis en place par les Offices français de l'immigration et de l'intégration (Ofii) et les préfectures, avant la fin de cette année. Ce guichet unique doit permettre de regrouper les différents services en charge de la demande d'asile. Le but étant de réduire le délai.
Aujourd'hui, le délai d'enregistrement d'une demande est d'au moins un mois. Avec la réforme, il passe à trois jours. En ce laps de temps, le demandeur doit se présenter en préfecture et se faire enregistrer auprès de l'Ofii. Même si en Outre-mer aucune date n'a été avancée pour la mise en place de ce guichet unique, les Ofii ultramarins doivent respecter, eux aussi, le délai des trois jours.
PLUS D'A