Le collège de Maripasoula saccagé en pleine nuit à deux reprises
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
FAITS DIVERS

Le collège de Maripasoula saccagé en pleine nuit à deux reprises

Rédaction Web
Photo d'illustration du collège Gran Man Difou de Maripasoula, depuis l'intérieur
Photo d'illustration du collège Gran Man Difou de Maripasoula, depuis l'intérieur • GT

Quatre mineurs de Maripasoula ont détruit et volé du matériel dans leur ancien collège. L'un des suspects avait été renvoyé de l'établissement l'année passée. Le préjudice de ces actes a été estimé à 40 000 euros. 

Les faits se déroulent dans la nuit du 8 au 9 aout puis dans celle du 10 au 11. Plusieurs individus pénètrent dans l'enceinte du collège de Maripasoula.

Munis de marteaux et de tournevis, "ils s'acharnent à détruire le matériel dans les bureaux de la vie scolaire, des ateliers, et de la direction", indique la gendarmerie. Les jeunes s'emparent également de matèriels informatiques tels que des disques durs ou des ordinateurs portables.

Un préjudice estimé depuis à près 40 000 euros.

Une  "vengeance"
Les investigations avancent et permettent d'identifier rapidement les suspects. Il s'agit de quatre mineurs, habitant la commune du Haut-Maroni. Placés en garde à vue, ils reconnaissent l'ensemble des faits dont ils sont accusés.

L'un des jeunes mis en cause avait été renvoyé du collège de Maripasoula l'année passée et était ainsi parti vivre à Cayenne depuis. Ainsi, les éléments permettent déjà à la compagnie de gendarmerie de qualifier ces faits de "vengeance".

Les quatre suspects sont convoqués devant le juge des enfants le 6 septembre prochain.

LIRE AUSSI : Cayenne : l'école élémentaire Maxilimen Saba saccagée