Jugé pour avoir tué un cambrioleur, André Mahès ressort libre du tribunal !
JUSTICE

Jugé pour avoir tué un cambrioleur, André Mahès ressort libre du tribunal !

Gaëtan TRINGHAM, g.tringham@agmedias.fr
André Mahès et ses deux filles. Le Kouroucien originaire du Suriname, arrivé il y a 50 ans en Guyane, ressort libre du tribunal.
André Mahès et ses deux filles. Le Kouroucien originaire du Suriname, arrivé il y a 50 ans en Guyane, ressort libre du tribunal. • G.T.

Ce vendredi, André Mahès a été jugé coupable d'avoir tué un cambrioleur qui s'était introduit dans son domicile, mais le Kouroucien ressort libre et soulagé de la cour criminelle. Sa peine est aménageable et est assortie d'un sursis. Le tribunal a pris en compte le contexte difficile dans lequel les faits se sont déroulés et reconnait ainsi qu'André Mahès n'est pas un homme dangereux.

Applaudissements et sourires à l'intérieur de la cour criminelle à l'annonce du verdict. La famille d'André Mahès, ses amis et ses voisins du dégrad Saramaca - venus en nombre - se félicitent et prennent dans les bras l'homme de 63 ans jugé ce vendredi. "C'est un grand soulagement. Je dors chez moi ce soir", déclare joyeusement le Kouroucien.

 

"Je n'ai jamais eu l'intention de tuer quelqu'un"

André Mahès était jugé ce vendredi pour "violence ayant entrainé la mort sans intention de la donner.

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger