« Je suis choqué par l'inaction de la justice et de l'État français »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
BRÉSIL

« Je suis choqué par l'inaction de la justice et de l'État français »

Déborah NEUSY
Suite au décès de son épouse en 2012 à São Luis, leurs enfants sont restés au Brésil avec la belle-famille. Il n'a jamais pu les récupérer depuis (photo archives)
Suite au décès de son épouse en 2012 à São Luis, leurs enfants sont restés au Brésil avec la belle-famille. Il n'a jamais pu les récupérer depuis (photo archives)

Cela fait maintenant plus d'un an et demi que Dominique Lickel n'a plus de nouvelles de ses enfants, retenus depuis quatre ans au Brésil par sa belle-soeur et son mari. Ceux-ci refusent de communiquer toute information concernant les enfants. Ce Français vivant à Kourou a entrepris des démarches judiciaires supplémentaires ces derniers mois, mais la situation n'a pas évoluée.

Dominique Lickel s'inquiète pour la sécurité de ses enfants. Sa belle-soeur et son mari, tous deux Franco-brésiliens, refusent de lui dire où ils sont scolarisés ni de lui communiquer leur dossier scolaire. En outre, sa fille souffre d'une malformation de naissance qui requiert des examens médicaux tous les deux ans, dont il n'a pas reçu de preuves. C'est pour ces raisons, notamment, qu'il a porté plainte pour mise en danger délibérée d'autrui. Après avoir contacté à plusieurs reprises le ministère des Affaires étrangères, le tribunal de Cayenne et le procureur de la République, il n'a pas reçu de réponses satisfaisantes, selon lui. Le ministère lui a conseillé d'aller sur place pour gérer cette histoire, mais il n'ose pas se rendre dans l'État du Maranhão puisqu'il y est condamné pour le non-payement d'une pension alimentaire. Il risquerait une arrestat