Démonstration de force et appels au calme à Kourou

Démonstration de force et appels au calme à Kourou

A.S.-M.
Après avoir été saccagée une première fois lundi, la voiture de José Técinat a été incendiée dans la nuit de mardi à mercredi. Une cinquantaine de jeunes ont voulu intimider la famille de Sandy Vala, tentant de mettre le feu au snack ambulant appartenant à sa tante (KTV)
Après avoir été saccagée une première fois lundi, la voiture de José Técinat a été incendiée dans la nuit de mardi à mercredi. Une cinquantaine de jeunes ont voulu intimider la famille de Sandy Vala, tentant de mettre le feu au snack ambulant appartenant à sa tante (KTV)

Un groupe de jeunes a sévi mardi soir dans la ville spatiale où plusieurs coups de feu ont été tirés. Leur objectif : intimider la famille de Sandy Vala, considéré comme responsable de la mort de Saakie Messack.

Alors que José Técinat, le meurtrier présumé de Saakie Messack, dans la nuit de dimanche à lundi, était placé en détention mardi soir après être passé devant le juge des libertés et de la détention, le début de nuit a été agité à Kourou. Vers 22 h 30, les gendarmes étaient appelés suite à des coups de feu dans le quartier de l'Eldo. « Le dispositif de prévention, que l'on a mis en place depuis lundi matin, a permis de réagir rapidement » , raconte le lieutenant-colonel Le Goff, commandant de la compagnie de gendarmerie de la ville. Une cinquantaine de gendarmes sont ainsi dépêchés sur les lieux. Une rapidité de réaction que conteste un habitant du quartier, père de famille de 31 ans, qui raconte : « Il s'est passé 20 minutes entre les coups de feu et l'arrivée des gendarmes. Vu les conditions, j'ai préféré prendre une arme à portée car je me sentais menacé. » Sur place, les gendarmes se retrouvent face à une cinquantaine de jeunes...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger