Faune de Guyane : La luciole
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
AU CŒUR DU PÉYI

Faune de Guyane : La luciole

Christine GUICHARD
© Shutterstock
© Shutterstock

À l’heure où toutes les lumières de notre carnaval s’éteignent, il en est une qui reste et demeure présente même en forte saison des pluies. La luciole ! Difficile de la prendre en photo certes mais facile de la suivre lorsqu’elle clignote dans la nuit noire. Elle a souvent fait nos jeux lorsque nous étions petits ici en Guyane. Enfermée quelques instants dans un bocal elle nous servait de lanterne ! Vite relâchée, elle nous prouvait à chaque fois que sa batterie était intacte, puissante et magique. Mais comment fonctionne-t-elle exactement ?

La luciole

Également nommée « ver luisant », la luciole regroupe plus de 2000 espèces de coléoptères produisant presque tous de la lumière. Cette lumière oscille entre le jaune et le verdâtre d’une longueur d’onde de 510 à 670 nanomètres. Ces insectes, en tant que petits prédateurs d’une végétation buissonnante, jouent un rôle important dans leur niche écologique en limitant la pullulation des chenilles, escargots et limaces. Le nom scientifique : « lampiris noctiluca » de la luciole veut dire « lumière » en Grec.
Observation

Les lucioles, bien que faisant partie des coléoptères, les femelles possèdent des ailes mais ne peuvent pas voler, elles ressemblent à leurs larves, d’où le...