A Sinnamary, repousse le bois de rose

A Sinnamary, repousse le bois de rose

 Le célèbre vers de Pierre Corneille, « la valeur n'attend point le nombre des années », tiré du Cid, pourrait sans problème s'appliquer à Claire Couturier et à son compagnon Luc Champault. Ces deux jeunes gens, à peine trentenaires, ont en effet décidé voici un an de relancer une exploitation de bois de rose, située à l'origine sur la commune de Sinnamary, vers la pointe Combi. « C'est mon père qui, avec deux amis, a créé la première exploitation, voici une vingtaine d'années », confie...

franceguyane.fr 1163 mots - 12.01.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir