Une filière aéronautique et spatiale : pour accompagner le décollage de la Guyane ?
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
FORMATION

Une filière aéronautique et spatiale : pour accompagner le décollage de la Guyane ?

Gaëtan TRINGHAM, g.tringham@agmedias.fr
Réclamée depuis des années, une filière aéronautique et spatiale va être inaugurée en septembre prochain. Les travaux pratiques se feront au Centre spatial et les cours seront donnés au lycée professionnel Jean-Marie-Michotte. ©Pancho
Réclamée depuis des années, une filière aéronautique et spatiale va être inaugurée en septembre prochain. Les travaux pratiques se feront au Centre spatial et les cours seront donnés au lycée professionnel Jean-Marie-Michotte. ©Pancho

En septembre prochain, une nouvelle filière aéronautique et spatiale va être inaugurée en Guyane. Les travaux pratiques seront basés au Centre spatial guyanais ainsi qu’à l’aérodrome de Kourou tandis que les cours théoriques seront donnés au lycée professionnel Jean-Marie-Michotte. Rencontre avec le Rectorat et ArianeGroup qui nous livrent les tenants et les aboutissants de cette échéance.

 La Guyane : berceau de l’Europe de l’espace. Pourtant, aucune formation appropriée sur le territoire… pour le territoire. Cette représentation physique d’un paradoxe ne sera bientôt plus d’actualité. Et pour cause, d’ici à la rentrée scolaire 2022, un nouveau bac pro en apprentissage formera une première promotion spécialisée dans le domaine.

Cet aboutissement est le fruit d’une collaboration entre ArianeGroup, le Rectorat et la Collectivité territoriale de Guyane. Avec cette dernière comme principal financeur, le premier accord de principe avait été trouvé en janvier 2020. C’est aussi une réponse à ce qui est qualifié d’un « besoin local » : « Avec l’arrivée d’Ariane 6 et des lancements pour la constellation Kuiper, il y a des compétences particulières que l’on veut développer ici en local et de manière pérenne. Nous aurons ainsi la possibilité de faire évoluer des personnes dans le temps et d’acquérir de la polyvalence entre les différentes disciplines, » précise Nicolas Lyonnet, architecte lanceur Ariane 6 chez ArianeGroup. Un fonctionnement qui changerait de ce qui peut être réalisé...