Roland Barrat, médecin de cœur
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
UN NOM, UNE HISTOIRE

Roland Barrat, médecin de cœur

France-Guyane

Il portait des lunettes sobres mais élégantes, il avait le front large et légèrement dégarni, sur ses lèvres semblait flotter un aimable sourire. C’était un homme grave et bienveillant. Il ressemblait à un médecin. Ce qu’il était en réalité de tout son être.

Le docteur Roland Barrat était très attaché à la Guyane et il en parlait avec amour, pourtant il n’était pas natif de cette terre. Il est né en Martinique, à Saint-Pierre, le 4 septembre 1901. Arrivé enfant à Cayenne, c’est là qu’il commence ses études avant de les continuer à Paramaribo, de 1913 à 1919. Il a 18 ans et vient d’obtenir le diplôme local de fin d’études. Il part donc pour la France, où il est admis comme interne au lycée Hoche de Versailles afin d’obtenir le baccalauréat.