Or, douane et paperasseries
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
UN NOM, UNE HISTOIRE

Or, douane et paperasseries

France-Guyane

Albert Bordeaux est passé en Guyane en 1903 pour enquêter sur la marche des placers aurifères. Il s’est donc penché sur divers aspects du commerce de l’or, en particulier l’aspect douanier. Un poème !

« L’or paye deux taxes, l’une de 5 F par kilo d’or brut, pour l’entrée à Cayenne, l’autre de 216 F pour la sortie, c’est à dire 8 % de l’or brut estimé à 2 700 F le kilo, un chiffre exagéré, partout ailleurs on ne paye que 5%.

« Mais ce n’est rien. En se présentant à la douane, il semble qu’il devrait suffire de dire : « J’ai tant d’or, pesez- le. Combien dois-je payer ? » Mais il s’agit bien de cela ! On dirait qu’il est honteux de faire