La place du Coq de Cayenne
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
UN NOM, UNE HISTOIRE

La place du Coq de Cayenne

France-Guyane
La Place du Coq, monument historique de la ville de Cayenne, un lieu d’hommages et de souvenirs aux victimes morts pour la France en Indochine
La Place du Coq, monument historique de la ville de Cayenne, un lieu d’hommages et de souvenirs aux victimes morts pour la France en Indochine • - © DR

Pourquoi les gens s’obstinent-ils à dire aujourd’hui encore : la place du Coq ou tout simplement « le Coq », plutôt que le monument aux morts?
Chaque semaine, retrouvez des extraits de ces chroniques dans notre hebdomadaire et plongez ainsi dans l’histoire du péyi Guyane !

Dès la fin de la guerre 1914-1918, la municipalité de Cayenne, à la tête de laquelle était Eugène Gober, avait décidé, avec le concours des deux loges, La France équinoxiale et La Guyane républicaine, de procéder à l’érection d’un monument aux morts de la Grande Guerre.

La place choisie fut celle du Vieux Marché, en face de celui que nous connaissons aujourd’hui.

Une