La naissance de Rochambeau
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
UN NOM, UNE HISTOIRE

La naissance de Rochambeau

France-Guyane
Un nom, une histoire
Le 23 février de cette année-là, à 15 h 30, un DC3 effectuait un atterrissage impeccable sur la piste de l’aérodrome de Cayenne-Rochambeau. Il vint doucement, mais bruyamment, se ranger sur le tarmac devant la tour de contrôle.

Le premier site qui reçut un aéroport fut celui du Galion. Il s’avéra vite que ces installations, réalisées sur un sol instable, ne correspondaient pas à la nouvelle stratégie des Etats-Unis : un pont aérien avec l’Afrique.

Nous sommes en 1943. Un nouveau site fut choisi : les mamelons Frontins, non loin de Matoury.