Alexandrine Stanislas, une histoire de femmes
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Alexandrine Stanislas, une histoire de femmes

France-Guyane

Depuis toujours connu sous l’appellation populaire d’école des filles, cet établissement long en façade de l’avenue Léopold-Héder s’appelle officiellement école communale Alexandrine-Stanislas, du nom de l’enseignante qui l’a dirigé durant treize ans (1929-1942).

Claire Marie Joséphine Alexandrine Chelot est née le 14 février 1884 à Cayenne où elle épouse Henry Pierre François Stanislas, lui-même né le 31 janvier 1880, également à Cayenne. Le couple aura huit enfants parmi lesquels Gustave, qui sera le premier général d’aviation guyanais.

Alexandrine Stanislas devient directrice de l’école communale des filles de Cayenne à la suite de Mademoiselle Bories qui avait elle-même succédé à Mademoiselle Merkel, les femmes se passant le flambeau. Léone Bar