En images : Chris Combette "laisse faire les Anges" à l'Encre
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

En images : Chris Combette "laisse faire les Anges" à l'Encre

Photos : Kathryn VULPILLAT

Chris Combette, musicien à la voix d’ange comme le titre de son nouvel album « Laissez faire les Anges » était vendredi soir en concert à l’Encre.

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

© Kathryn VULPILLAT

 Après une dizaine d’années silencieuses côté discographie, Chris Combette proposait vendredi soir un 2 en 1 avec ce concert. Après ses quatre albums (Plein Sud, Salambô, la danse de Flore et Les enfants de Gorée) et demi (le projet Ôde à la vie), c’est dans un registre qui lui ressemble qu’il revient. « Laissez-faire les Anges », un album de onze titres aux sonorités diverses, de la bossa-nova en passant par le blues, du rock ou encore du zouk. Comme il le dit lui-même, ce disque est un « protest songs ». Ici Christ Combette dénonce positivement, il raconte le monde qui nous entoure en s’inspirant de la « vie ». Laissez faire les anges qu’il traduit aussi par : laissez faire ceux qui ont envie d’aider, laissez faire ceux qui donnent de l’amour… Le tout en douceur, comme Christ Combette après tout.