Choose One : « La musique guyanaise est laissée pour compte »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
MUSIQUE

Choose One : « La musique guyanaise est laissée pour compte »

Propos recueillis par Nancy LAFINE, n.lafine@agmedias.fr
Choose One a sorti le 23 septembre dernier son maxi single « Ils peuvent parler »
Choose One a sorti le 23 septembre dernier son maxi single « Ils peuvent parler » • N.L

Choose One, Jean Maurice Robo de son vrai nom, revient avec un nouveau maxi single « Ils peuvent parler ». Avec plus de 30 ans de carrière, l’artiste fait partie des chanteurs qui ont marqué l’histoire du reggae guyanais. Rencontre.

❚ Racontez-nous comment vous êtes arrivé dans la musique.

J’étais un fouyaya (un touche-à-tout, Ndlr) quand j’étais petit ! Le monde n’était pas aussi moderne et pour avoir un instrument, c’était très compliqué. On construisait nos instruments, donc j’ai fait une petite batterie avec des caisses et des boîtes de conserve … J’ai aussi grandi à côté d’un groupe qui s’appelait les Blues Birds, qui répétait prêt de chez moi donc j’allais souvent les voir. Pas la suite, j’ai rencontré mon mentor, Georges Mamoudé (premier chanteur de BlackWood, Ndlr), qui a décelé en moi, ce talent de batteur. On a formé le groupe et l’aventure a commencé comme ça. C’est moi qui ai trouvé le nom du groupe. Ça vient du bois d’ébène qui nous représente.

❚ On pe