Le maire de Matoury condamné pour diffamation

Le maire de Matoury condamné pour diffamation

G. G.-M.

TRIBUNAL CORRECTIONNEL. Dans des tracts diffusés durant la campagne pour les municipales, le candidat Gabriel Serville avait été traîné dans la boue. Jean-Pierre Théodore Roumillac en a été tenu pour responsable moral.

La dernière campagne pour les municipales et les cantonales a souvent été âpre entre les divers candidats en lice. Et les « mots doux » qui ont été échangés ont souvent laissé des séquelles. C'est le cas à Matoury, où on a d'ailleurs pu constater, dès les derniers conseils municipaux, que l'opposition entend bien tenir la dragée haute à celui qui a été réélu.
La décision du tribunal correctionnel...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger