Paramaribo touchée par une tempête
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
SURINAME

Paramaribo touchée par une tempête

R.V-H / P.R.
Le complexe lycéen de Paramaribo, le plus grand établissement scolaire du pays, a largement été endommagé.
Le complexe lycéen de Paramaribo, le plus grand établissement scolaire du pays, a largement été endommagé.

La capitale a été touchée par une violente tempête de vent mardi vers 17 heures, dans le quartier de Zorg (à Hoop, à proximité de l'aéroport). De nombreux dégâts matériels ont été constatés et des blessés sont à déplorer. La compagnie électrique du Suriname, EBS, a travaillé toute la nuit afin de rétablir le courant dans le quartier, ainsi qu'à Kwatta et Abre Boki. En Guyane, nous ne sommes pas à l'abri d'une telle tempête. Ces rafales se produisent lors de l'apparition de nuages d'orages, les fameux cumulonimbus. Il s'agit de phénomènes très ponctuels survenants lors de « torsions » du vent. La plus grosse rafale de vent enregistrée en Guyane par Météo France date d'août 2001, dans le secteur de l'aéroport, où le vent soufflait 23 mètres/seconde. Saint-Laurent du Maroni a également connu récemment des rafales de ce type. En août 2012, le vent avait atteint 20,8 mètres/seconde.