Alizé Utteryn : « Avant même d’être Française, tout le monde sait que je suis Guyanaise ! »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Alizé Utteryn : « Avant même d’être Française, tout le monde sait que je suis Guyanaise ! »

Nancy LAFINE, n.lafine@agmedias.fr
Alizé Utteryn a reçu ce dimanche l'award international de la femme entrepreneur de l’année et l’award présidentiel pour l’ensemble de ses réalisations.
Alizé Utteryn a reçu ce dimanche l'award international de la femme entrepreneur de l’année et l’award présidentiel pour l’ensemble de ses réalisations. • DR

Entrepreneure et businesswoman Guyanaise, Alizé Utteryn qui vit aux États-Unis depuis 14 ans, a reçu ce dimanche l'award international de la femme entrepreneur de l’année et l’award présidentiel pour l’ensemble de ses réalisations. Un prix d’excellence décerné par la Maison-Blanche et signé par le président des États-Unis, Joe Biden. Pour l’occasion, la quadragénaire a répondu à quelques-unes de nos questions. Entretien.

 

  • Ce dimanche, vous avez reçu deux prix, dont un de la Maison-Blanche et signé par Joe Biden lui-même. Que représentent-ils pour vous ?

J’ai eu beaucoup de prix, mais recevoir l’international Black I am award est vraiment symbolique, surtout dans le contexte actuel ici, avec notamment le mouvement Black lives matter ; Ça prend tout son sens. De plus, Atlanta est la ville des entrepreneurs noirs, recevoir mes prix là-bas est également très symbolique, et ça valide tout ce que je fais au sein de la diaspora noire de la caraïbe, d’Afrique et des États-Unis.

  • En Guyane, on vous connaît essentiellement pour être la fondatrice du magazine Alizé la vie et d’une agence de marketing. Quelles sont réellement vos actions, aux États-Unis ?

C’est vrai que j’ai plusieurs casquettes et que les gens ne comprennent pas forcément ce que...