L'esprit de Noël flotte malgré tout sur la pointe Buzaré à Cayenne où des Guyanais apportent du réconfort aux migrants
CAYENNE

L'esprit de Noël flotte malgré tout sur la pointe Buzaré à Cayenne où des Guyanais apportent du réconfort aux migrants

Reportage de Samir MATHIEU
David et Mike gérants du bar Los Activos à Chicago ont offert un camion de repas et vivres pour les migrants de la Pointe Buzaré en cette veille de Noël, pour leur réveillon ce soir.
David et Mike gérants du bar Los Activos à Chicago ont offert un camion de repas et vivres pour les migrants de la Pointe Buzaré en cette veille de Noël, pour leur réveillon ce soir. • SAMIR MATHIEU

Les Guyanais en aide aux migrants de la Pointe Buzaré à Cayenne. Ce jeudi, plusieurs iniatives ont été menées pour apporter un peu de réconfort aux quelques 170 migrants qui vivent depuis des mois, sous des tentes, en bord de mer à Cayenne. L'association Humanity First a délivré des repas et des vivres, ainsi que les gérants du bar Los Activos ou encore les Motards de Noël... Reportage sur place.

 Apporter ne serait-ce qu'un peu de présence... Plusieurs initiatives guyanaises ont vu le jour en cette veille de Noël pour apporter un peu de soi et un peu de réconfort à des personnes déracinées, qui vivent, sous des tentes à des milliers de kilomètres de leur terre de naissance...
Le cas de la Pointe Buzaré
C'est ce qui s'est passé aujourd'hui à Cayenne à la Pointe Buzaré. C'est un site, habituellement apprécié des Cayennais, qui est occupé depuis plusieurs mois, par des migrants, qui vivent sous des tentes, installées par des associations humanitaires. Ils sont désormais environ 170 à vivre sous les tentes bleues, sur les rochers et le terre-plein en bord de mer à la Point Buzaré.

Cette situation agace bon nombre de Guyanais et de Cayennais qui ne peuvent plus fréquenter leur site habituel de promenade et de moments de détente en bord de mer. Des arrêtés, de la ville et de la préfecture, ont été pris pour chasser ces migrants. Des recours, de plusieurs associations humanitaires, ont été déposés pour les maintenir. Soit.

Mais en veille de la Noël, 170 personnes vivent là sur cet espace réduit, entassées sous des tentes, sous la pluie. C'est la réalité de ce jeudi 24 décembre à Cayenne. Il fait assez chaud, mais il pleut, plus ou moins fortement. 

Dehors, des enfants jouent, chahutent entre les gouttes. Les plus grands font du trampoline, attraction installée dernièrement par une ONG. Les parents s'occupent à leur tâche quotidienne.

Quelques...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger