Serge Letchimy « pas en discussion avec l'État, mais en négociation ! »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
POLITIQUE

Serge Letchimy « pas en discussion avec l'État, mais en négociation ! »

Mary Bildy
Le président du conseil exécutif de la CTM était auditionné vendredi par les sénateurs membres de la mission sur l'avenir institutionnel des Dom. • PHOTO DR
Le président du conseil exécutif de la CTM était auditionné vendredi par les sénateurs membres de la mission sur l'avenir institutionnel des Dom. • PHOTO DR

Le président du conseil exécutif de la Collectivité Territoriale de la Martinique était auditionné vendredi par les sénateurs membres de la mission sur l'avenir institutionnel des Dom. Il a plaidé avec énergie pour que les élus martiniquais acquièrent « un droit à l'initiative » et plus de pouvoir normatif, législatif et fiscal.

Des écoles qui ferment, des routes mal entretenues, des défauts d'équipement en électricité, un réseau d'adduction d'eau ultra-défaillant : Serge Letchimy a choisi ses exemples avec soin pour dénoncer le « ridicule » de l'action de l'État et la dégradation des services publics en Martinique.

 

« Il n'y a pas davantage de mauvais gestionnaires en Martinique qu'ici [à Paris], s'est-il exclamé face aux sénateurs de la Délégation aux Outre-mer. Il y a des problèmes structurels : on a organisé le non-faire et le départ des jeunes diplômés. C'est pour cela que je veux inverser la logique : au lieu de devoir faire la preuve du blocage su