Municipales : Jean-Marc Aimable veut "transformer Matoury pour les années à venir." Interview
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
MATOURY

Municipales : Jean-Marc Aimable veut "transformer Matoury pour les années à venir." Interview

Propos recueillis par Samir MATHIEU
Jean-Marc Aimable conduit une liste pour "décider de l'avenir" de Matoury
Jean-Marc Aimable conduit une liste pour "décider de l'avenir" de Matoury • DR

C'est le candidat de dernière minute à Matoury. Jean-Marc Aimable a été désigné pour prendre le relais de Jean-Pierre Roumillac, l'ancien maire de Matoury, qui a choisi de se retirer après son score du 15 mars dernier. Jean-Marc Aimable conduit "une liste nouvelle et un projet nouveau basés sur l'exemplarité et le développement de la commune à moyen et long terme". On fait un tour d'horizon sur son projet alors que nous sommes dans la dernière ligne droite de ces municipales. Interview.

 Jean- Marc Aimable, pouvez-vous nous présenter votre candidature, puisque vous n’étiez pas tête de liste le 15 mars dernier lors du 1er tour qui avait été organisé, avant d’être annulé en raison de la crise du Covid ?

Ma candidature est l’expression d’une transmission de génération à génération. C’est Jean-Pierre Roumillac qui, à la demande des administrés, a considéré qu’aujourd’hui, il se devait de transmettre son expérience à un nouveau groupe et par là-même la tête de liste. Je suis extrêmement honoré d’avoir été adoubé par Jean-Pierre Roumillac et les membres de l’Udeg. C’est le résultat d’un consensus unanime.
J’ai accepté pour une raison extrêmement simple. Je pense que s’engager politiquement , c’est d’abord de redonner à la société ce qu’elle m’a donné comme opportunité. J’ai eu la chance d’avoir fait des études. J’ai eu la chance d’avoir un métier dans lequel je m’épanouis. Ça fait plus de 20 ans que je suis directeur de projet au sein d’une collectivité. Je suis président d’association, mais aussi de la Chambre régionale d’économie solidaire. Je suis secrétaire général de la ligue de natation. Je suis président d’une holding associative. C’est l’ensemble de ces expériences et compétences que je voudrais aujourd’hui transmettre dans le cadre de l’exercice de maire, parce qu’une collectivité se doit d’être le premier