Line Létard : « Les valeurs de gauche doivent réémerger »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
LÉGISLATIVES 2022

Line Létard : « Les valeurs de gauche doivent réémerger »

Propos recueillis par Gérôme Guitteau (g.guitteau@agmedias.fr)
Line Létard de Walwari se représente à la députation comme en 2017. Cette fois-ci, elle a réussi une union avec le Parti socialiste guyanais et Guyane écologie et envisage sérieusement la victoire.
Line Létard de Walwari se représente à la députation comme en 2017. Cette fois-ci, elle a réussi une union avec le Parti socialiste guyanais et Guyane écologie et envisage sérieusement la victoire.

Line Létard, secrétaire général de Walwari, « l’éventail » se représente à la députation dans la première circonscription comme en 2017. Soutenue par Nouvelle force de Guyane, elle avait terminé 4e avec plus de 10% des voix. Cette fois-ci, elle a réussi une union avec le Parti socialiste guyanais et Guyane écologie et envisage la victoire le 18 juin.

Pourquoi ajoutez-vous votre nom à la multitude de candidats dans la première circonscription ?

Pour gagner et faire gagner la Guyane. Les urgences économiques sociales et environnementales sont telles en Guyane qu’il ne faut pas bouder une élection afin de sortir d’affaire la Guyane.

C’est un combat politique de tous les instants. Walwari, mon parti, n’a jamais lâché. On est de toutes les élections.

Et cette fois-ci, on se rend à cette élection majeure avec la ferme intention de gagner. Les conditions pour la victoire sont réunies avec cette union de gauche.

D’ailleurs, je tiens à clarifier les choses, une fois pour toutes. Il s’agit d’une union de deux partis avec la rédaction d’un accord entre Walwari et le Parti socialiste guyanais (PSG) avec en soutien sur la 1ere circonscription, Guyane écologie. Dans la seconde circonscription, M. Kuseni, secrétaire général de Guyane écologie et Christophe Yanuwana Pierre avait depuis longtemps discuté d’un soutien, avant notre union. Donc comme l’accord avait déjà été donné, il ne pouvait pas se dédire. De notre côté, nous soutenons le candidat du PSG, Wender Karam.


Est-ce que cette union est amenée à durer au-delà du 18 juin ?

C’est une union large qui s’inscrit dans le long terme. Dans quatre ans il y a des