La dette de 3,2 millions d’euros reste sur la table
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Matoury

La dette de 3,2 millions d’euros reste sur la table

Angélique GROS
Serge Smock a été contraint de reporter le débat sur les grandes orientations budgétaires
Serge Smock a été contraint de reporter le débat sur les grandes orientations budgétaires • ANGELIQUE GROS

Abordé au conseil municipal de Matoury la semaine dernière, le dossier des 3,2 millions d’euros de dettes a mis le feu aux poudres entre le maire et ses opposants. Le débat sur les grandes orientations budgétaires a finalement été ajourné.

L’avis de la chambre régionale des comptes du 28 décembre, rendant exécutoire le budget de 2018, a cristallisé toutes les tensions entre le maire de Matoury et ses opposants, lors du conseil municipal, jeudi 28 février.

La chambre régionale des comptes pointe une situation financière saine mais le dossier des 3 216 977,28 euros dus à la Caisse générale de sécurité sociale a une fois encore été au centre du débat.

Maire au moment de la notification de la dette, Gabriel Serville s’en est expliqué : « La