Annick Girardin sur la sellette
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Annick Girardin sur la sellette

FXG, à Paris
« On ne peut plus penser l'économie d'aujourd'hui comme on le faisait hier » , s'est défendue la minsitre Annick Girardin (DR)
Le ministère des Outre-mer n’a pas souhaité commenté l’information publiée par Le Parisien.

Le Parisien du 22 juillet publie un article sur un possible remaniement ministériel que le Premier ministre et le président de la République prépareraient pour la rentrée.

Le Parisien écrit : « Parmi ceux qui sont dans le viseur : Annick Girardin (Outre-mer) qui a essuyé une soufflante mercredi (17 juillet, ndlr), en plein Conseil des ministres. Avec un Macron mécontent de la façon dont elle a présenté l’application des politiques publiques dans son ministère.

« C’est très bien, mais j’attendais autre chose », a sèchement renvoyé le chef de l’Etat ce jour-là, devant tous les membres du gouvernement. Si ce que dit le journal est vrai, ce serrait en référence à la présentation, le 16 juillet dernier, du bilan de la réforme des aides économiques