Arrêté le 30 décembre 2021 pour violences, Elie Domota entièrement relaxé
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
GUADELOUPE

Arrêté le 30 décembre 2021 pour violences, Elie Domota entièrement relaxé

La Rédaction

Elie Domota a été entièrement relaxé au terme de son procès pour " violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique sans ITT " et " refus de se soumettre aux prélèvements obligatoires " après son arrestation le 30 décembre 2021.

 Son procès avait été mis en continuation, après plusieurs journées d'audience en avril et mai derniers. Le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre a finalement rendu sa décision ce mardi 28 juin.
Le leader syndical était poursuivi pour « violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique sans ITT » et « refus de se soumettre aux prélèvements obligatoires », à la suite de son arrestation musclée le 30 décembre

Elie Domota a été relaxé de toutes les charges qui lui étaient reprochées.

Un de ses avocats a exprimé sa satisfaction à l'issue de cette décision.

À l'audience, le ministère public avait demandé la relaxe sur le refus « de se soumettre aux forces de l'ordre » mais demandant une condamnation pour des « violences sans ITT » à l'endroit d'un militaire, tout en requérant 3000 d'amende, pour ce délit. 

√ Plus de précisons dans l'édition France-Antilles du 29 juin