Trafic de cocaïne : prison ferme pour l'employé de l'aéroport Félix-Eboué
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Justice

Trafic de cocaïne : prison ferme pour l'employé de l'aéroport Félix-Eboué

Stéphane HESPEL (avec La République du centre)
Vidéosurveillances et écoutes téléphoniques ont notamment permis de confondre l'employé de l'aéroport.
Vidéosurveillances et écoutes téléphoniques ont notamment permis de confondre l'employé de l'aéroport. • PHOTO SH

Deux Guyanais, dont un employé d'un commerce de l'aéroport, et une Orléanaise âgée de 20 ans, ont comparu devant la justice, fin mai, dans le cadre d'un important trafic de cocaïne. Les enquêteurs s'étaient saisis de 1,2 kg de drogue au domicile de la jeune femme dans l'Hexagone, mais aussi d'armes et de munitions en Guyane.

C'est une opération commune des enquêteurs de la police judiciaire, entre la Guyane et Orléans, qui a permis de démenteler ce trafic de stupéfiants destiné à la la région orléanaise (Loiret) dont les principaux mis en cause sont deux Guyanais et une Orléanaise de 20 ans.  Tous ont été interpellés puis jugés il y a une semaine.

Les début de l'enquête remontent au 28 novembre 2019 lorsque « les services de détachement de Cayenne de l'office français anti-stupéfiants (Ofast) sont