Paul Dolianki accueilli chaleureusement à l'aéroport
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
APATOU

Paul Dolianki accueilli chaleureusement à l'aéroport

Pierre ROSSOVICH
Paul Dolianki, au milieu de ses supporters, venus l’accueillir à sa descente d'avion.
Paul Dolianki, au milieu de ses supporters, venus l’accueillir à sa descente d'avion. • (PHOTO : P.R.)

Plus de cinquante Apatoussiens étaient présents à l’aéroport Félix-Éboué ce lundi après-midi. Ils ont accueilli chaleureusement leur maire Paul Dolianki qui revenait en Guyane après avoir été arrêté à Orly avec 2,6 kilos de cocaïne dans sa valise. Depuis son arrestation le 15 août dernier, l’édile clame son innocence.

 Ils sont venus en bus pour accueillir leur maire. Une cinquantaine d’habitants d’Apatou étaient présents ce lundi après-midi à l’aéroport Félix-Éboué pour le retour de Paul Dolianki. Ce dernier est arrivé à 17h par la compagnie Air Caraïbes. À sa sortie sur le parking de l’aéroport, le comité d’accueil lui a réservé une vraie fête. Embrassades, musique, danse traditionnelle… Tout y était. Le maire y est même allé de son petit discours avec micro et sono embarqués : « Je suis très innocent dans cette affaire » a-t-il répété. Aux alentours, les voyageurs présents à l’aéroport restent un peu médusés. Certains demandent même s’il s’agit d’une « star » qui est arrivée. « J’ai tout dit au niveau national, nous a-t-il répondu ensuite. Je remercie l’ensemble des Guyanais qui m’ont apporté leur soutien lors de mon arrestation. Je remercie les administrés de la commune d’Apatou qui ont fait le déplacement pour me souhaiter la bienvenue. Je suis innocent. Je le dis pour toujours. La Guyane est mon pays, j’étais obligé de rentrer chez moi. »

Pour rappel, Paul Dolianki, a été arrêté et placé en garde à vue en région Parisienne le 15 août dernier alors qu'il arrivait de Cayenne et devait se rendre à un rendez-vous au ministère des Outre-Mer. Pour sa défense, l'élu a expliqué avoir « récupéré la valise d'une amie avant que cette dernière ne se volatilise », expliquant qu'il n'avait absolument pas connaissance de la présence de stupéfiants à l'intérieur. La drogue se trouvait caché dans un double-fond. Le maire d’Apatou est ensuite passé devant le juge d'instruction au tribunal judiciaire de Créteil, mardi 18 août. Il a été mis en examen pour des délits douaniers et non pour trafic de stupéfiants selon son avocat, maître Patrick Lingibé et placé sous contrôle judiciaire. Son passeport a été retenu et il a interdiction de quitter le territoire français, ce qui entend qu'il pouvait entrer en Guyane.

Par le passé, Paul Dolianki a vécu deux jours de garde à vue, soupçonné de délit de favoritisme, de recel d'abus de confiance, de prise illégale d'intérêts et de détournement de biens publics.

Il avait également été poursuivi pour une affaire de travail dissimulé en 2011 avant d'être relaxé dans ce dossier en 2014.
• NOTRE FACEBOOK LIVE À REVIVRE ICI :

Le maire d'Apatou Paul Dolianki de retour en Guyane. Des habitants de la commune ont fait le déplacement pour l'accueillir

Publiée par France-Guyane sur Lundi 24 août 2020