« L'enseignement va droit dans le mur »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ÉDUCATION

« L'enseignement va droit dans le mur »

Propos recueillis par Déborah NEUSY
Alexandre Dechavanne, secrétaire départemental de la FSU (DN)
Alexandre Dechavanne, secrétaire départemental de la FSU (DN)

Hier, au cours d'une conférence de presse, le syndicat enseignant FSU a fait le point sur l'arrivée du recteur. Elle dénonce la situation des établissements scolaires, les conditions de travail des enseignants mais aussi des élèves. Son secrétaire départemental, Alexandre Dechavane, s'est aussi exprimé sur le mouvement qui a bloqué le rectorat ces derniers jours.

Selon vous, est-il nécessaire d'avoir un recteur d'origine guyanaise ?
Le problème n'est pas de savoir si le recteur est guyanais ou pas, mais bien s'il reconnaît que le système est malade et qu'il va falloir agir. Aujourd'hui en Guyane, il y a 10 000 enfants entre 6 et 16 ans qui ne vont pas à l'école et ce