Le préfet doit réétudier le projet photovoltaïque de la Césarée
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
MACOURIA

Le préfet doit réétudier le projet photovoltaïque de la Césarée

D. St-J.
Un permis de construire avait été accordé pour la centrale photovoltaïque de la Césarée en janvier 2010. Le préfet devra réexaminer trois autres demandes de permis (DSt-J)
Un permis de construire avait été accordé pour la centrale photovoltaïque de la Césarée en janvier 2010. Le préfet devra réexaminer trois autres demandes de permis (DSt-J)

Des permis de construire pour la réalisation de trois centrales photovoltaïques, savane Césarée, avaient été refusés. Le tribunal administratif invite le préfet à réexaminer ces demandes.

Les SARL PV La Césarée (1, 2 et 3), dont le siège est à Pointe-à-Pitre, avaient déposé le 10 septembre 2009 une demande de permis de construire pour la réalisation de centrales photovoltaïques sur trois terrains de la savane Césarée à Macouria.
Cette demande avait été refusée par a