La présidence de la CCOG dans toutes les têtes
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

La présidence de la CCOG dans toutes les têtes

Bernard DORDONNE
Jeudi soir, Léon Bertrand a souhaité s'adresser une dernière fois aux Saint-Laurentais, place du marché ( BD)
Jeudi soir, Léon Bertrand a souhaité s'adresser une dernière fois aux Saint-Laurentais, place du marché ( BD)

La CCOG est composée de huit communes. Saint-Laurent-du-Maroni, Apatou, Mana, Awala-Yalimapo, Maripasoula, Papaïchton, Grand-Santi et Saül. La proche incarcération de Léon Bertrand, qui était président de la structure, entraîne automatiquement un changement à la tête de l'intercommunalité.

L'ex maire de Saint-Laurent a dit « au revoir » a la population, jeudi soir, lors d'une réunion publique tenue sur la place du marché de la capitale de l'Ouest. Il a indiqué que c'était sa dernière apparition sur la place : « J'ai été condamné par la chambre correctionnelle de la cour d'appel de Basse-Terre le 7 mars 2017 à la peine de trois ans d'emprisonnement avec mandat de dépôt, au paiement d'une amende de 80 000 Euros et à la privation des droits civils, civiques et de famille pour une durée de trois ans pour des faits de favoritisme et de corruption passive » , a de nouveau expliqué Léon Bertrand en ajoutant que « ceux qui me connaissent savent que je ne suis ni un voleur, ni un assassin. Cette décision ne correspond pas à la réalité. Aussi, je vais défendre mon honneur jusqu'au bout, jusqu'à la Cour européenne des Droits de l'homme » .