Pression du Guyana sur la pêche au Suriname
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
CHEZ NOS VOISINS

Pression du Guyana sur la pêche au Suriname

Éric GERNEZ, à Paramaribo

Les ressources s’épuisent et les pêcheurs du Guyana regardent toujours plus loin vers l’Est. Des innovations techniques sont mises en place pour tenter de réguler le secteur, notamment un accord de coopération avec le WWF.

Alors que la situation de la pêche génère des tensions entre le Suriname et le Guyana, c’est toute la côte du bouclier des Guyanes qui est concernée. L’expérience entreprise au Suriname pourrait montrer la voie vers une démarche plus large.
La pression monte entre Guyana et Suriname

A l’origine, il y a une confusion au moment d’une promesse politique. Fraîchement élu, le président Santokhi rend visite en 2020 au Guyana pour célébrer l’amitié entre les deux pays. Les guyaniens exposent habilement leurs ambitions vers les eaux du Suriname, plus riches en poissons. Dans l’euphorie de la visite, on annonce l’octroi de 150 licences de pêche. Réactions immédiates et vives du secteur de la pêche surinamais, qui exprime son mécontentement. Le collectif des pêcheurs du Suriname craint notamment la création d’une jurisprudence et devra affronter des demandes de licences de pêche d’autres pays de la Caricom.

Récemment, le très influent vice-président Bharrat Jagdeo du Guyana à rencontré les pêcheurs de son pays et assuré que le dossier faisait l’objet de pressions au ‘’plus haut niveau’’ pour aboutir. Du côté Suriname,...