Pontes des tortues marines : un bilan toujours « préoccupant »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ENVIRONNEMENT

Pontes des tortues marines : un bilan toujours « préoccupant »

Mathurin LEVIS
Shutterstock
Shutterstock

L’heure est au bilan pour les acteurs du suivi des pontes des tortues marines en Guyane. Les équipes de la Réserve Naturelle de l’Amana (RNA), de l’association KWATA et de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) recensent sur l’année 2021 une légère hausse des nids de tortues luths et olivâtres. Mais les chiffres demeurent inférieurs à ceux de ces dernières années. Le nombre de nids de tortues verte, lui, continue de diminuer. La situation est toujours jugée « préoccupante » pour ces trois espèces protégées.

 Dans le détail de son rapport annuel, le Réseau Tortues Marines de Guyane (RTMG) avance des chiffres précis grâce à des « missions de comptage et de surveillance à l’Est sur l’Île de Cayenne, à Kourou, et à l’Ouest sur la plage de Yalimapo » et « des survols ULM dans l’Ouest guyanais qui ont également permis de suivre l’évolution des sites de pontes isolés ».

La situation