Sud education dénonce la souffrance au travail dans les établissements scolaires
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Guyane / Education

Sud education dénonce la souffrance au travail dans les établissements scolaires

Samuel Zralos
Le syndicat Sud éducation en AG à Saint-Laurent, le 9 octobre 2020.
Le syndicat Sud éducation en AG à Saint-Laurent, le 9 octobre 2020. • SAMUEL ZRALOS

Réuni en assemblée générale à Saint-Laurent du Maroni, le syndicat Sud réclame des moyens appropriés pour l'éducation et, avec RESF, veut renforcer la lutte contre la non-scolarisation.

Un mois après une rentrée scolaire placée sous le signe de la covid-19, le syndicat Sud se montre très critique à l'égard du protocole sanitaire « très ténu » mis en place en Guyane. Un protocole qui d'après Alexandra Cretté, « se réduit principalement au port du masque, seul élément maintenu de façon un peu claire et stricte par rectorat ». Elle regrette qu'il n'y ait pas eu de diminution des effectifs ou de classes en demi-groupes, autant de choses « discutées dès juin ».