Samir Maroc, 47 ans, des tournages au baccalauréat
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Samir Maroc, 47 ans, des tournages au baccalauréat

Pour Samir Maroc, régisseur pendant plus de 20 ans dans l'hexagone et machiniste pour des tournages en Guyane, passer le baccalauréat c'est aussi une question de culture générale.
Pour Samir Maroc, régisseur pendant plus de 20 ans dans l'hexagone et machiniste pour des tournages en Guyane, passer le baccalauréat c'est aussi une question de culture générale. • ANGELIQUE GROS

Se réinventer, c’est toujours possible. À 47 ans, Samir Maroc, régisseur pour de grands festivals dans l’Hexagone pendant près de vingt ans, machiniste sur les tournages de films comme La Vie pure et Guyane , a décroché son baccalauréat au lycée Félix-Éboué, à Cayenne.

Près de trente ans après avoir manqué son baccalauréat dans des circonstances tragiques suite au décès de son père, Samir Maroc est depuis quelques jours l’heureux titulaire d’un bac économique et social (ES) mention assez bien. En 1989, quand il le passe pour la première fois, l’âge d’obtention du bac est aussi synonyme de service militaire. Il est envoyé quelques mois plus tard en Guadeloupe et découvre la Guyane à l’occasion d’une permission. « En un mois, on avait réussi à remonter jusqu’à Saint-Laurent. Je me souviens que le camp de la Transportation était habité par les réfugiés surinamais à l’époque. On a fait des rencontres formidables sur la route... Je m’étais promis que je reviendrai. »

De retour dans