Grève en vue chez les enseignants : « Dans quelles conditions va-t-on poursuivre ? »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ÉDUCATION

Grève en vue chez les enseignants : « Dans quelles conditions va-t-on poursuivre ? »

Samuel Reffé (s.reffe@agmedias.fr)
Une opération escargot, initiée par une intersyndicale d'enseignants, est prévue demain au départ de Family Plaza et à destination du Rectorat.
Une opération escargot, initiée par une intersyndicale d'enseignants, est prévue demain au départ de Family Plaza et à destination du Rectorat. • S.R.

 Alors que le recteur tenait ce jour une conférence de presse, la grève de l'intersyndicale SE-UNSA, FSU, SNEETA-FO et SUD Education prévue ce jeudi 13 janvier s'annonce très suivie chez les enseignants. 

 Chez les syndicats d'enseignants, difficile d'estimer le nombre de personnels qui prendront part à la mobilisation de demain. Toutefois, la forme que revêtera la déclinaison guyanaise de la grève nationale se veut des plus originales. Une opération escargot, prévue entre Family Plaza et le Rectorat, traduira ainsi, aux aurores, un « mécontentement généralisé ».

« Le ministre Blanquer brille par son improvisation et fait preuve de mépris à l’égard de la communauté éducative » peut-on lire dans un communiqué publié conjointement par quatre syndicats enseignants qui se sont réunis ce lundi, à 18h. Le SE-UNSA, le FSU, SNEETA-FO et Sud Education estiment que, à ce jour, « aucun protocole sanitaire n’est adapté au territoire ».

« On était tous d’accord sur le mouvement de grève de demain.